Poum Tchack & Climatic Painting

lundi 20 septembre 2004.

Humblement, la passion est une caractéristique constitutive de Poum Tchack etClimatic painting, collectifs de l’extrème où s’entrelacent les excès, les émotions fortes, les sentiments étirés, les pulsions en tous genres.
Il est vrai, c’est avec une certaine démesure, précipitation et adolescence ( mais rappelons que pour les napolitains depuis plus de vingt-cinq siècles, l’adolescent adulescens est la forme active et présente d’adulte adultus qui n’en est que le participe passé) que le groupe Poum Tchack, en collaboration avec le collectif Climatic Painting, propose une expérience artistique transdisciplinaire et transgressive faisant converger musiciens et plasticiens vers une limite sans cesse renouvelée.
D’une part donc, le groupe Poum Tchack, sextet de jazz tzigane rompu à la création musicale sur films muets.
D’autre part, le collectif climatic painting, enclin à la réalisation de toiles collectives sous le signe du spectacle vivant.
L’enjeu étant d’euphoriser la rencontre de leurs expressions en proposant au travers du Jazz Climatic Painting des moments de création musico-plastique exubérante et sans précédent.
Intelligenti pauca. Poum Tchack promet à Naples des concerts de musique volcanique et invite Climatic Painting à réaliser sur leur musique une féérie de toiles du même acabit.

Climatic Painting initie une démarche artistique et sociale originale qui s’inscrit résolument dans le champ d’intersection des arts plastiques et du spectacle vivant. Mieux, il contribue à étendre cet espace d’intersection : en articulant improvisations picturales et musiques impromptues selon des paramètres empruntés à des registres artistiques traditionnellement étanches, les expériences du Climatic Painting donnent à voir une pratique plastique vivante, collective, fulgurante.
Mais d’avantage même que la conjonction de disciplines artistiques, Climatic Painting Tour ambitionne de stimuler les échanges entre artistes d’origines différentes, et de favoriser la constitution d’un réseau artistique transdisciplinaire et transeuropéen. Car le Climatic Painting Tour est une aventure syncrétique indissociablement artistique et sociale qui traverse et étiole les frontières disciplinaires et géographiques : un engagement fécond contre l’hermétisme de la peinture et l’isolement des peintres ; une invitation à l’ouverture de la peinture au spectacle vivant et à l’échange entre plasticiens et artistes de tous azimuts, dont Naples serait une étape décisive.

N.B. Le collectif Climatic Painting est d’ores et déjà invité pour la Biennale par l’association napolitaine la Mescla et dispose des fonds nécessaires à sa participation.